Centres régionaux
 

 Accueil  Que faisons-nous ?  Réalisations  L'équipe  Installateurs  Apprentis  Parrains  Revue de presse  Forum  Contactez-nous  Liens 
Information - Installations clef-en-main et do-it-yourself
Chantiers pédagogiques - Formation professionnelle - Dimensionnement

Ce forum à pour objectif de résoudre des questions qui n'ont pas été couvertes par les autres rubriques et les aides et infos déjà en ligne. Il ne s'agit pas d'une page de vulgarisation. Pour cela il y a Swissolar, le WWF, Greenpeace, la LSPN, l'ADER etc. De ce fait

1. Ce n'est pas une bourse d'échange ou un espace de commerce. De telles demandes seront retirées du forum.
2. Ce n'est pas non plus un bureau d'ingénieur gratuit découvert miraculeusement sur Internet. Nous ne répondons pas aux demandes personnelles. De telles demandes seront retirées du forum.
3. Nous vous prions de poser des questions à priori non couvertes par les rubriques et aides, souvent déjà en page d'acceuil, fournies au prix de nombreuses heures-hommes par le centre régional.
4. De même, veuillez parcourir le forum de manière à ne pas reposer des questions auxquelles il a déjà été répondu.
5. Pour ce faire, veuillez utiliser les OUTILS DE RECHERCHE du site et votre CERVEAU qui tous 2 sont à votre disposition.

D'avance merci. Service technique Sebasol Vaud.

Forum > Ajouter un nouveau message > Rechercher  

Date : 18.12.2006 20:17:09  De : Service technique Sebasol VD

couplage PAC air/eau + solaire
Bonjour,

Nous répondons à votre question malgré le fait que vous contrevenez au point 2 des avertissements car c'est un cas d'école.

Le premier problème de votre montage n'est pas mentionné : Si votre T RETOUR radiateur est à 40/45 et que vous avez une PAC air-eau, le COP doit être catastrophique. Les PACs air-eau sont une arnaque car elles prennent la chaleur dans l'air. Or l'essentiel de la chaleur de l'air n'est pas dans l'air mais dans l'eau de l'air. Or la quantité d'eau dans l'air (l'humidité relative) chute à mesure que l'air refroidit => plus on a besoin d'énergie, moins il y en a à prendre. En dessous de 0°C, pour une température DEPART chauffage de 35-40 et un bâtiment bien isolé (je ne parle pas des autres bâtiments...), la PAC air-eau patine car la quantité d'énergie à tirer de l'air n'est plus suffisante. En outre, c'est spécialement critique si vous avez des radiateurs, un peu moins si vous êtes au chauffage au sol, vu que la demande de puissance augmente quand il fait plus froid dehors, il faut augmenter la température de départ chauffage pour fournir la puissance et cela ratatine d'autant plus le COP. "Heureusement", il y a... des corps de chauffe électrique dedans la PAC pour compenser. Mais vous avez une machine compliquée et chère pour un rendement près de l'électricité directe et EDF peut vous décerner une médaille.

A présent vos questions

Dans le premier cas, ca peut se concevoir en entre saison si les 60-70°C sont effectivement fournis par le solaire. Mais si c'est le cas avec 7.5m2, alors cela veut dire que les besoins de chauffage sont faible et il vaudrait mieux faire un système de chauffage solaire direct de type A4 sous

Solaire et Radiateur Posté par alain le 01.12.2004 15:23:30
Solaire et Radiateur Posté par Service technique Sebasol VD le 01.12.2004 23:42:50
Solaire et Radiateur Posté par alain le 02.12.2004 11:14:11
Solaire et Radiateur Posté par Service technique Sebasol VD le 02.12.2004 15:40:33
Solaire et Radiateur Posté par FLO le 19.09.2005 14:14:39
Solaire et Radiateur Posté par alain le 03.12.2004 10:56:42

dans le deuxième cas vous faites un chauffage PAC du haut de votre ballon. C'est un peu plus efficace que le chauffage électrique direct si vous restez à 45°C, ce qui correspond à votre température de RETOUR chauffage, mais évidemment ce sera autant la catastrophe si vous essayez de faire 55 ou 60°C. Même si la vanne thermostatique est apparemment pas chère.

Pour votre dernière question, nous n'avons pas connaissance d'une vanne mélangeuse 4 voies autres que celles utilisées par exemple par la maison Jenni cf. www.jenni.ch Et ce n'est pas donné.

Bref tout cela est du sparadrap sur une situation mauvaise dès le départ. Je pense que vous auriez meilleur temps (comme on dit chez nous) de traquer les pertes de votre bâtiment partout quand c'est possible et d'isoler isoler isoler isoler. Ensuite, il vous faut forcer votre PAC à faire del'eau tiède pour chauffer et non pas de l'eau chaude, sous peine de recevoir année après année la médaille d'EDF. Pour cela il vous faudrait faire d'autres mesures dans votre bâtiment que ces bricolages de chauffe-eau qui ramèneront au mieux quelques cacahuètes et au pire aggraveront le système si la logique n'est pas maitrisée. Le but de ces mesures est d'assurer la surpuissance de chauffage nécessaire par grand froid, que la PAC ne doit pas fournir sous peine de voir son COP descendre dans les chaussettes. Nous avons bien quelques idées mais nous ne les dirons pas car elles ne concernent pas le solaire thermique et en vertu du point 2.

Salutations ensoleillées

Le Nain dans les Tuyaux



> Répondre à ce message     > Revenir à la page 8


Messages sur le même sujet de discussion
couplage PAC air/eau + solaire Posté par pierre07 le 11.10.2006 23:17:38
  couplage PAC air/eau + solaire Posté par Service technique Sebasol VD le 18.12.2006 20:17:09

Copyright © 2022 Sebasol. All rights reserved.