Centres régionaux
 

 Accueil  Que faisons-nous ?  Réalisations  L'équipe  Installateurs  Apprentis  Parrains  Revue de presse  Forum  Contactez-nous  Liens 
Information - Installations clef-en-main et do-it-yourself
Chantiers pédagogiques - Formation professionnelle - Dimensionnement

Ce forum à pour objectif de résoudre des questions qui n'ont pas été couvertes par les autres rubriques et les aides et infos déjà en ligne. Il ne s'agit pas d'une page de vulgarisation. Pour cela il y a Swissolar, le WWF, Greenpeace, la LSPN, l'ADER etc. De ce fait

1. Ce n'est pas une bourse d'échange ou un espace de commerce. De telles demandes seront retirées du forum.
2. Ce n'est pas non plus un bureau d'ingénieur gratuit découvert miraculeusement sur Internet. Nous ne répondons pas aux demandes personnelles. De telles demandes seront retirées du forum.
3. Nous vous prions de poser des questions à priori non couvertes par les rubriques et aides, souvent déjà en page d'acceuil, fournies au prix de nombreuses heures-hommes par le centre régional.
4. De même, veuillez parcourir le forum de manière à ne pas reposer des questions auxquelles il a déjà été répondu.
5. Pour ce faire, veuillez utiliser les OUTILS DE RECHERCHE du site et votre CERVEAU qui tous 2 sont à votre disposition.

D'avance merci. Service technique Sebasol Vaud.

Forum > Ajouter un nouveau message > Rechercher  

Date : 13.03.2019 11:01:33  De : Le Nain dans les Tuyaux

Sertissage et solaire
Bonjour

Vous avez posé la question et répondu à 95%.

On utilise rien de serti sur les lignes vers le champ, avant le groupe hydraulique et le vase d'expansion. La tenue en température des joints est toujours "temporairement". Le silicone tient 165 °C mais "temporairement". Des tas d'isolations tiennent 160 °C "temporairement". On peut se permettre d'avoir de l'isolation qui morfle un peu parce que subissant des températures élevées un peu plus que "temporairement". Pas des points de raccord qui garantissent l'étanchéité du circuit. Et ceci même si avec les régulations modernes, il n'y a presque plus de stagnations (mais les coupures de courant sont toujours possibles). A moins que vous n'aimiez chasser la fuite à répétition.

Il y a rien d'organique qui tiennent 200°C durablement. Tout ce qui est organique se dégrade à la température. C'est élémentaire, n'en déplaise aux représentants, qui sinon mettraient sécher leurs habits dans le four. Les joints des pièces à sertir sont organiques, quel que soit le nom magique qu'ils portent.

On a quelques installateurs agréés Sebasol qui sertissent entre le groupe et les stocks, mais aucun qui est assez fou pour sertir à proximité du champ e encore moins dedans.

Il y a aussi un autre problème avec les sertisseuses, qu'on vous dit pas : avec le temps, obsolescence programmée oblige, les fabricants changent leurs modèles de pièces, et donc de mâchoires, il faut changer les machines et les mâchoires. Pas toutes les économies sont bonnes à faire. Mais on arrête pas le progrès qui progresse par définition du profit, donc c'est bien que vous payiez sans fin pour lui.

Bien sûr, comme certains installateurs le font, vous pouvez "résoudre" le "problème" affreux du solaire thermique qui est celui de son efficacité, qui se traduit par la température en sortie de capteur en cas de stagnation. Ceci en isolant pas les lignes !!! Ce qui va faire que à la fois le solaire thermique il fait de la vapeur en stagnation (bouh!) et qu'il est pas efficace vu qu'on l'aide à perdre entre le capteur et le stock (re-bouh!).

Comme dans la tragédie grecque, vous aurez été avertis

Bien à vous. Le Nain dans les Tuyaux

> Répondre à ce message     > Revenir à la page 12


Messages sur le même sujet de discussion
Sertissage et solaire Posté par Pierre le 10.02.2019 01:06:46
  Sertissage et solaire Posté par Le Nain dans les Tuyaux le 13.03.2019 11:01:33

Copyright © 2019 Sebasol. All rights reserved.