Centres régionaux
 

 Accueil  Que faisons-nous ?  Réalisations  L'équipe  Installateurs  Apprentis  Parrains  Revue de presse  Forum  Contactez-nous  Liens 
Information - Installations clef-en-main et do-it-yourself
Chantiers pédagogiques - Formation professionnelle - Dimensionnement

Ce forum à pour objectif de résoudre des questions qui n'ont pas été couvertes par les autres rubriques et les aides et infos déjà en ligne. Il ne s'agit pas d'une page de vulgarisation. Pour cela il y a Swissolar, le WWF, Greenpeace, la LSPN, l'ADER etc. De ce fait

1. Ce n'est pas une bourse d'échange ou un espace de commerce. De telles demandes seront retirées du forum.
2. Ce n'est pas non plus un bureau d'ingénieur gratuit découvert miraculeusement sur Internet. Nous ne répondons pas aux demandes personnelles. De telles demandes seront retirées du forum.
3. Nous vous prions de poser des questions à priori non couvertes par les rubriques et aides, souvent déjà en page d'acceuil, fournies au prix de nombreuses heures-hommes par le centre régional.
4. De même, veuillez parcourir le forum de manière à ne pas reposer des questions auxquelles il a déjà été répondu.
5. Pour ce faire, veuillez utiliser les OUTILS DE RECHERCHE du site et votre CERVEAU qui tous 2 sont à votre disposition.

D'avance merci. Service technique Sebasol Vaud.

Forum > Ajouter un nouveau message > Rechercher  

Date : 12.02.2004 02:41:12  De : Service technique Sebasol VD

raccord en série double échangeur
Bonjour,

Si nous avons bien compris votre phrase

"en fait la sonde bas du ballon est sur la conduite de retour capteur en sortie d'échangeur bas afin de détecter si transfert de chaleur du haut vers le bas du ballon*

vous avez placé votre sonde à la sortie de l'échangeur du bas. C'est beaucoup trop bas pour permettre la stratification. En date du 30.12.03 nous avions écrit sur cette question :

"le bon fonctionnement du système dépend effectivement du placement correct de la hauteur de la sonde sur le chauffe-eau. La règle de base est que pour avoir un échange correctement régulé, la sonde doit être placée à mi-hauteur entre l'entrée et la sortie de l'échangeur. Cela ne pose aucun problème dans le cas d'un seul échangeur. Par contre, si on ponte deux échangeurs de surface et de hauteur différente en série, cela devient plus compliqué de savoir où placer la sonde. Un mauvais placement fera fonctionner l'installation en décharge au lieu d'en charge si la radiation extérieure est faible ou variable. L'emplacement habituel à mi-hauteur de l'entrée-sortie de l'échangeur du bas n'est en effet plus approprié, mais il ne faut pas monter trop haut. Un emplacement assez bon est autour du niveau de l'entrée de l'échangeur du bas."

De l'entrée de l'échangeur du bas, et non de la sortie. La circulation dans un échangeur se fait toujours de haut en bas on entre en haut et on sort en bas. En sortie, donc en bas, vous mesurez Tsortie soit la température la plus froide. Cela veut dire que la circulation solaire démarre à Tsortie + DT choisi sur la régulation. Or si le haut du chauffe-eau est chaud, par exemple parce que l'appoint maintient une consigne ou parce qu'il est stratifié du jour précédent, la température en entrée de l'échangeur du haut sera > que la température d'arrivée depuis les capteurs. Donc en entrée en haut vous êtes plus froid que l'eau du chauffe-eau. Donc vous piquez de la chaleur en haut et vous la transférez vers le bas. En clair vous déstratifiez l'accu.

Il faut mettre la sonde qui pilote la charge solaire suffisamment haut pour que lorsque le champ fonctionne, la température en entrée d'échangeur du haut soit plus haute que la température du chauffe-eau à cette hauteur, du moins dans un premier temps, sinon vous n'avez pas de charge en haut et pas de stratification. La règle "placer la sonde en entrée de l'échangeur du bas" = "au haut de l'échangeur du bas" est une première approximation. Il vous faut tâtonner voir même la placer plus haut encore, mais si vous voulez stratifier, en tout cas pas tout en bas.

Ensuite, avec 50L/m2 h vous êtes carrément en high-flow. Avec un tel débit, la différence entrée/sortie d'échangeur est faible et il n'y a pas de stratification. Pour obtenir de grosses différences en entrée/sortie d'échangeur et de hautes températures en sortie de champ et donc de hautes températures en entrée de l'échangeur du haut, il faut être en low-flow, soit en dessous de 20 L/m2 h. Ce faisant, vous augmentez la température moyenne du champ, donc ses pertes, vous avez aussi plus de risque de partir en surchauffe (car la régul se base sur une température plus haute pour dire "stop"), et donc vous diminuez le rendement de l'installation. Il faut choisir : énergie ou température, il n'y a pas de mouvement perpétuel dans la nature.

Tout cela est abordé dans notre cours vous devriez y venir…

Avec nos salutations ensoleillées.

Le Nain dans les Tuyaux


> Répondre à ce message     > Revenir à la page 2


Messages sur le même sujet de discussion
raccord en série double échangeur Posté par jd metay le 29.12.2003
  raccord en série double échangeur Posté par Service technique Sebasol Vaud le 30.12.2003
    raccord en série double échangeur Posté par jd metay le 07.02.2004 17:06:17
      raccord en série double échangeur Posté par Service technique Sebasol VD le 12.02.2004 02:41:12
    raccord en série double échangeur Posté par gcu le 16.01.2004
    raccord en série double échangeur Posté par gcu le 26.01.2004
      raccord en série double échangeur Posté par Service technique Sebasol VD le 27.01.2004
        raccord en série double échangeur Posté par gcu le 27.01.2004
          raccord en série double échangeur Posté par gcu le 08.02.2004 19:27:23
            raccord en série double échangeur Posté par Service technique Sebasol VD le 12.02.2004 03:10:59
              raccord en série double échangeur Posté par gcu le 12.02.2004 22:52:37

Copyright © 2019 Sebasol. All rights reserved.