Centres régionaux
 

 Accueil  Que faisons-nous ?  Réalisations  L'équipe  Installateurs  Apprentis  Parrains  Revue de presse  Forum  Contactez-nous  Liens 
Michaud (1937 Orsières) 12 m2 ECS & appoint chauffage, régulation évoluée, poêle hydo granulés, rénovation




Galerie


 5

 10
On voit ici que le chanfrein n'a pas été fait et que donc le verre est à raz la ferblanterie, il n'y a pas de place pour une goutte tombante. C'est une erreur que l'installateur n'a pas pu rattraper. Elle vient du fait que le projet avait été commencé en autoconstruction, et qu'il y a eu abandon ensuite pour motifs d'yeux plus gros que le ventre. Quand l'installateur est venu sur place, les lambourdes n'étaient pas taillées, le champ n'était pas d'équerre (!) et le chanfrein de goutte tombante au fond n'était pas fait. L'installateur a fixé l'essentiel des problèmes, mais n'a pas pu s'occuper du chanfrein du fait que la ferblanterie de jonction avec les panneaux PVs dessous (cf images suivantes) était déjà posée.

Cette absence de chanfrein n'est pas conforme au Keymark mais l'offre datant de 2015 le capteur n'était pas encore tenu de suivre le Keymark. L'autoconstructeur s'en est donc tiré par les poils. Mais le problème demeure : il y a peu d'espace entre le verre et la ferblanterie, la pente est faible, il y a une contrepente de la ferblanterie pas même 20cm plus loin parce qu'îl faut remonter sur le panneau PV, et le panneau PV lui-même reste plus froid en hiver que le thermique, freine donc d'avantage la neige. Cela peut occasionner une 'pêtche' contre cette lambourde du fond quand la neige s'accumule et fond, et donc du siphonnage entre la ferblanterie et le verre, avec pour conséquence un pourrissement de la lambourde de fond. Nous sommes dont en présence ici d'un champ solaire avec une santé fragile, et dans ces cas-là, il faut monter régulièrement sur le toit voir comment la situation évolue.

Cela n'est déjà pas facile dans le cas normal (car ce qui ne se voit pas sort très vite du domaine des préoccupations). Mais cela sera une illusion si par exemple, l'autoconstructeur propriétaire vend son bâtiment pour aller s'installer ailleurs. Par exemple pour cause de divorce, la première cause d'échec dans l'autoconstruction, et non le manque de compétences préalables, contrairement à ce qu'0on croit ou que les installateurs mainstream du marché veulent faire croire.
 15
Cette image de 2017 est laissée ici pour que à l'avenir le propriétaire ou l'installateur puisse juger de l'état de la lambourde.
 20
Sur cette image on voit bien la remontée de la ferblanterie sur les panneaux PV dessous. La pente est toujours positive, mais elle est moindre et c'est un facteur de plus qui aide à l'accumulation de la neige.
 25
Ca c'est très joli : la trappe aux purges en faite de toiture
 30
Tout à fait discrète une fois refermée
 35

 50

 55

 60

 65

 100

 105


Copyright © 2019 Sebasol. All rights reserved.