Centres régionaux
 

 Accueil  Que faisons-nous ?  Réalisations  L'équipe  Installateurs  Apprentis  Parrains  Revue de presse  Forum  Contactez-nous  Liens 
Schenewey (1782 Belfaux) 24m2 ECS & appoint chauffage et charge piscine à neuf



Cette installation réalisée en autoconstruction en 2005 est la première où le champ solaire a été sorti du toit pour gagner de la pente en vue de l'appoint chauffage. Le champ est de 4x4 ce qui fait que le dépassement en haut est à peu près 1.2m. Actuellement, ces lignes sont écrites en 2013, nous avons beaucoup amélioré l'esthétique du concept. Les champs à présent réalisés sont des X fois 2, et ils font toute la largeur des toitures, quitte à pour cela
soit faire des capteurs sur mesures dans les coins (non subventionnés, car ne correspondant pas au modèle testé, mais tout aussi bon car basés sur les mêmes principes physiques) si la surface à récupérer est intéressante,
soit mettre des verres fakes ou augmenter un peu la ferblanterie dans le cas contraire
soit mettre quelques panneaux PVs plus petits pour encadrer le champ thermique
De cette manière, on peut simplement prolonger le toit nord au lieu de faire une ferblanterie arrière. Le résultat est bestial et il y a à présent de nombreuses réalisations sur le site web, y compris dans la galerie des plus belles réalisations. Utilisez le moteur de recherche avec "support" par exemple.


Galerie

L'installation solaire Schenewey a ceci de particulier que l'autoconstructeur a décidé de "sortir" le champ solaire de 24m2 en 4x4 du toit de 25° pour atteindre une pente de 45° plus propice à l'appoint chauffage. On voit ici l'état de l'ouvrage alors que le bâtiment n'est pas encore terminé.

Cela a ensuite été fait à nouveau pour l'installation de 18m2 Besse aux Neyres http://www.sebasol.info/realisations.asp?id=422. Cette fois-ci par un Team d'apprentis sous la responsabilité de Louis Claivaz et Michel Carron. Mais c'était plus d'une année plus tard. La brèche a comme c'est bien souvent le cas, été réalisée en premier par un autoconstructeur.
 0
Vision par le côté, avec le coin O du champ qui dépasse. On dirait presque une montagne en arrière-plan...
 0
Vision de face. Il est clair qu'on peut aimer ou pas l'aspect. Et il ne fera nul doute certains défenseurs du paysage vont trouver là un combat où ils pourront faire entendre leur voix pendant des années. Ce qui évitera de se poser les mêmes questions à propos de la valeur esthétique des décharges plus ou moins chimiques et contrôlées, carrières, pilones électriques, centrales nucléaires, arsenaux, aérodromes, zones industrielles, antennes à natel, rivières embétonnées, pipelines, antennes paraboliques, bouchons automobiles etc. etc. etc. Toutes choses qui, au contraire d'un champ solaire soit polluent, bouffent de l'énergie, sont dangereuses, font du bruit etc. Que les gens aient du temps à perdre à critiquer à outrance l'esthétisme de capteurs solaires montre bien que nous vivons dans un pays heureux, car au vu de la grandeur relative de certains autres problèmes, c'est à peu près équivalent à critiquer la qualité de la nourriture à Sarajevo sous les bombes quand il n'y a plus grand chose à manger.
 0
Vue arrière du champ. Ferblanterie cuivre mais il serait aussi possible de faire en tuite, placage etc.
 0
Détail du côté.
 0
Vue rasante des capteurs
 0
Détail en transpaence sur un recouvrement de vitre.
 0
Détail de côté. En fait la plaque s'enlève et il est possible de pénétrer dans l'espace ainsi ménagé sous le champ. Les lignes de distribution y sont accessibles.
 0
Bas du champ. C'était l'hiver 2005-6
 0
Vue de la cave. Groupe hydraulique au mur. Vase d'expansion. Un circulateur 15-60 de 85 W pour 24m2 de capteurs. En clair : un petit peu plus qu'une ampoule de 60W. Ou en d'autre mot, en pleine production, 85W d'électricité pour produire une puissance thermique d'environ 20 kW.
 0
Détail de la séparation du champ. Le champ de 24m2 est séparable en deux surfaces de 12m2 chaque, dont l'une est vidangeable. C'est utile pour éviter une trop grande surproduction l'été. Cette option n'est actuellement plus utilisée : le champ de 24m2 charge la piscine pendant cette saison.
 0


Copyright © 2019 Sebasol. All rights reserved.