Centres régionaux
 

 Accueil  Que faisons-nous ?  Réalisations  L'équipe  Installateurs  Apprentis  Parrains  Revue de presse  Forum  Contactez-nous  Liens 
Crausaz (1429 Giez) 6m2 ECS,rénovation,mai 2003



Jean Crausaz se forme au solaire chez nous. Il a monté cette installation chez lui à titre d'autoconstructeur pour se faire la main. Comme il a posé la ferblanterie lui-même, l'autoconstruction est classifiée "type 5".


Galerie

Vue du support depuis derrière. On remarque que de simples planches ont été récupérées pour sa construction.
 0
Détail. A priori, cette protection contre la pluie est insuffisante, comme le montre le changement de couleur du bois. Nous ne sommes pas persuadés que la tête du bois ne va pas pourrir à la longue. A voir.
 0
Détail. Comme pour l'installation Mottet, du tube de récupération, du tube fileté, des colliers et des bases de type Pipex ont été utilisées.
 0
Idem au sol, partie arrière du champ
 0
Autre vue partie avant du champ
 0
Arrivées des lignes sous le champ. Les lignes sont isolées en Armaflex HT hydrofuge et passées dans des tubes PVC enterrés sous le jardin. L'armaflex HT qui sort du somo n'est pas protégé et c'est une erreur. L'Armaflex est affecté par les UVs. Sans compter que non protégé, il risque de faire le menu de bestioles qui adorent grignotter les caoutchoucs et plastiques, genre fouines. Remarque : le fait de laisser les lignes armaflex aux UVs est un trait de fabrique du solaire bon marché cra-cra tel qu'il se pratique en France par exemple : que n'a t'on pas vu de fois des lignes "cuire" et se déliter sur des toits ou les capteurs avaient été placés en apposé. Ici c'est moins grave parce que les lignes sont sous le champ, mais d'ici quelques années le résultat sera pitoyable. Il faut aussi si possible obstruer le tube PVCen entrée sous peine cet hiver de voir des bestioles élire domicile dans ce qui sera pour elles un 5 étoiles chauffé.
 0
Vue des vitrages. La saleté est due au pollen qui se dépose. Perte de rendement estimées à 5% soit, des peanuts. La prochaine pluie va laver tout cela.
 0
Autre erreur : IL N'Y A PAS DE JOINT. C'est une erreur sérieuse car comme on peut le voir, cela siphonne en permanence sous la vitre.
 0
Arrivées des lignes de l'autre côté, vers la maison. En un lieu protégé des Uvs. On voit tout de suite la différence de couleur de l'Armaflex.
 0
Arrivée des lignes en chaufferie
 0
Vue générale du chauffe-eau, avec l'appoint électrique.
 0
Le groupe hydraulique et la régulation, à présent classique, avec départ vers le bas pour le vase d'expansion. Juste.
 0
Erreur mainte fois relevée au cours, mais réalisée ici quand même : le siphon en entrée d'échangeur est isolé. Sinon il y a quand même le siphon, ce qui est bien. Ne reste donc qu'à le désisoler… En sortie d'échangeur le siphon n'est pas nécessaire => OK. Par contre il semble y avoir en bas peut-être encore une erreur. C'est difficile à trancher sur la base de la photo, mais il semble à première vue que le robinet de vidange du circuit solaire manque. Celui-ci est peut-être hors de vue à gauche (le robinet qu'on voit dessous est celui de l'entrée de l'eau sanitaire). A voir. Ce robinet doit se trouver au point le plus bas du circuit. S'il a été omis, Jean Crausaz aura des problèmes pour vidanger son circuit complètement si cela s'avérait nécessaire. Il devra couper la ligne, la vider, sécher l'eau, et la remanchonner.
 0
Pas une erreur mais quasi. En sortie d'eau chaude, il faut impérativement faire un siphon. Ici il est en quelque sortes "fait" par la nourrice de distribution sanipex mais on peut remarquer que la première ligne de distribution remonte tout de suite, ce qui revient à dire que le siphon pour elle est de l'ordre de quelques centimètres, donc à priori insuffisant. Nous ne serions pas étonnés que cette ligne reste chaude en permanence à cause du thermosiphon interne au tube. Ensuite, le fait que les lignes de sanipex ne soient pas isolées ensuite n'est pas à proprement parler une erreur si les distributions dans la maison sont courtes.
 0
Le champ tel qu'il est vu de la rue.
 0

 0

 0

 0

 0

 0


Copyright © 2019 Sebasol. All rights reserved.