Centres régionaux
 

 Accueil  Que faisons-nous ?  Réalisations  L'équipe  Installateurs  Apprentis  Parrains  Revue de presse  Forum  Contactez-nous  Liens 
Information - Installations clef-en-main et do-it-yourself
Chantiers pédagogiques - Formation professionnelle - Dimensionnement

Ce forum à pour objectif de résoudre des questions qui n'ont pas été couvertes par les autres rubriques et les aides et infos déjà en ligne. Il ne s'agit pas d'une page de vulgarisation. Pour cela il y a Swissolar, le WWF, Greenpeace, la LSPN, l'ADER etc. De ce fait

1. Ce n'est pas une bourse d'échange ou un espace de commerce. De telles demandes seront retirées du forum.
2. Ce n'est pas non plus un bureau d'ingénieur gratuit découvert miraculeusement sur Internet. Nous ne répondons pas aux demandes personnelles. De telles demandes seront retirées du forum.
3. Nous vous prions de poser des questions à priori non couvertes par les rubriques et aides, souvent déjà en page d'acceuil, fournies au prix de nombreuses heures-hommes par le centre régional.
4. De même, veuillez parcourir le forum de manière à ne pas reposer des questions auxquelles il a déjà été répondu.
5. Pour ce faire, veuillez utiliser les OUTILS DE RECHERCHE du site et votre CERVEAU qui tous 2 sont à votre disposition.

D'avance merci. Service technique Sebasol Vaud.

Forum > Ajouter un nouveau message > Rechercher  

Date : 09.09.2005 21:29:50  De : Service technique Sebasol VD

Isolation à couches minces
Bonjour,

Il y a confusion et ignorance de ce que c'est qu'une isolation

1. Nous n'utilisons pas de mousse polyuréthane dans nos capteurs. nous ne savons pas ou diantre vous avez été lire ça. Il y a des tonnes d'intervention du forum qui disent qu'en surchauffe la température du capteur atteint 200°C. Je vous laisse imaginer la tronche de votre mousse à cette température.

2. Les isolants multicouches sont une charlatanerie. En Suisse, l'EMPA et des services cantonaux de l'énergie ont sévit assez tôt, heureusement pour nous, contre les aigrefins qui vendent ce produit.

Des notions de physique permettraient pourtant à un étudiant en physique de première année de déduire que c'est du flan : une couche alu est sélective et émet très peu dans l'infrarouge d'accord (c'est pour cela que certaines de nos coquilles pour isoler les tubes sont emballées dans de l'alu). Mais pour que cette propriété soit agissante il faut que la couche alu soit à l'air libre, de manière qu'il y ait possibilité d'un échange radiatif avec la pièce. Si elle est en contact avec un autre matériau il n'y a pas d'échange radiatif... vu qu'il y a contact. Il y a simplement conduction. Et à ce moment, l'aluminium, question conduction, c'est pas terrible comme pouvoir isolant... Heureusement qu'elle est quand même mince, la couche d'alu des fameuses isolation à couche mince !

Donc un feuilleté de ce produit miracle, constitué de quelques mm de mousse à le pouvoir isolant.... de la somme des dits mm de mousse + l'effet sélectif de la dernière couche à l'air libre. Donc si vous en mettez disons 10 couches pour 2cm, ca a l'effet isolant thermique de 2cm de mousse, point barre. Est-ce cool de donner en contrepartie de ce "pouvoir isolant révolutionnaire" (là je contrefait le bagou du vendeur) à votre maison l'aspect d'un vaisseau spatial ringard des années 70, genre décor à la Igor et Grika Borganoff de la belle époque ? Faut vraiment vouloir y croire ou être un fondu de SF.

Et bien sûr, cette "super performance" n'est valable que si cette isolation est bien posée. Je veux dire : sans circulations d'air derrière, ponts thermiques etc... Parce que si de l'air circule derrière alors ca vaut que pouic et pour le même résultat ce serait nettement mieux de donner dans la tapisserie médiévale : au moins c'est plus joli.

Mais il est vrai qu'il est tellement tentant de croire qu'on va pouvoir payer pas cher et se retrouver avec l'équivalent de 16cm d'isolation dans 2cm effectifs, tout en ayant pas à poser de pare-vapeur, ni de lambris devant etc. C'est à se demander pourquoi alors que le baril est à 65 dollars, tout le monde ne fait pas comme ça... ca résoudrait au moins le Pic du Pétrole pour le secteur domestique !

Il faut se rendre à l'évidence : la société est une immense ressource de gogos qui ne demandent qu'à croire au mouvement perpétuel. Et on ne peut pas jeter la pierre aux escrocs qui en profitent : de celui qui dit "je fait tout pour rien" à celui qui dit "job is done" du haut du pont d'un porte-avion, il faut bien que ces gens vivent, car sinon ils vivraient de quoi, hein ?

Apprenez donc que la meilleure isolation c'est le vide. Et que les meilleures isolations sont des panneaux d'isolation sous vide, à savoir des mousses de polystyrène extrudé mise sous vide sous une peau d'aluminium absolument étanche à l'air en tout point (y compris celui de la "couture", je vous dit pas le procédé industriel!). Leur lamda est approximativement de 0.005. Ce qui revient à dire effectivement qu'un panneau de 2cm vaut 16cm d'une isolation de lambda 0.04.

Mais il y a quelques petits problèmes pratiques. Le premier, au contraire des arguments de votre escroc des isolation "minces multicouches", c'est le prix : approx. à l'heure actuelle 100 Euros le m2. Ensuite il y a... le vide. Car il faut conserver le vide, d'accord ? Cela veut dire pas le moindre petit clou dedans, ni tout de suite par l'ouvrier au noir ou sous-payé, ni dans 10 ans lorsqu'on plantera la photo qui montre la naissance du 4ème, car sinon votre fameuse isolation sous vide devient une mousse quelconque enrobée d'alu, ok ? Je vous laisse donc bien du plaisir pour savoir ou la mettre. Et enfin, à emballer tout cela par de l'alu, ca fait des ponts thermiques en... alu lorsqu'on place les isolations bord à bord. Pour couper ces ponts il faut mettre à priori 2 couches en quinconce, et donc le prix monte à 200 euros le m2 et l'épaisseur à 4cm... pour 32 cm équivalent il est vrai.

Ensuite, les meilleures isolations sont les mousses extrudées avec phénol, dont le lambda est de 0.022. C'est pas mal, mais écologiquement c'est pas terrible. Et on ne sait pas très bien ce que devient le phénol à la longue.

Après on trouve des mousse de polystyrène extrudé et autre pour le revètement de sol entre 0.024 et 0.028. Parmi celles-ci il y a le fameux Styrofoam, vous savez ce produit de Dow Chemical. Qui s'appelait autrefois Union Carbide. Qui a été faire des ronds de fumées à Bophal.

Ensuite il y a du polystyrène expansé à graphite pour des lambdas entre 0.029 à 0.032.

Ensuite il y a les polystyrène expansés de densité 30 à 15 pour des lambdas de 0.034 à 0.038. Dans cette catégorie on trouve aussi la plupart des laines de verre et de pierre.

Ensuite il y a les polystyrènes extrudés en vrac et autre liège, liège en vrac, flocons en vrac etc. pour des lambdas de 0.04 à 0.042. On trouve aussi dans cette catégorie certaines laines de bois, de chanvre etc.

Et enfin il y a les produits écolos genre laine de bois, laine de chanvre, de papier, natte de roseaux etc. entre 0.045 et 0.06

Et voilà.

Je disais que notre EMPA avait fait le nécessaire pour éviter une bérézina isolationnelle dans notre pays en informant assez tôt sur l'escroquerie de l'isolation fine multicouche. Votre CSTB a mis plus de temps pour se bouger, une ou deux décennies de plus semble-t-il, mais il a aussi finalement pondu un rapport sérieux qui démonte l'histoire. Mais à ce que je vois, au niveau communication voire sanction des escrocs, c'est encore loin de la coupe aux lèvres. Ca doit être un secteur économique qui gènère de l'argent...

Pour revenir à la question des capteurs, alors l'isolation multicouche non, et ceci même si on en met 5cm car l'alu entre les couches ne sert à rien, l'alu de la dernière couche ne sert à rien non plus car il est en contact avec l'absorbeur, donc c'est comme si on avait de la mousse sans alu du tout finalment, même pas pour la dernière couche comme pour une coquille de tuyau, sans compter que c'est de la mousse et donc la mousse à 200°C... heu mais je crois que je me répète.

Si vous lisiez ce forum, vous apprendriez aussi que la question de l'épaisseur d'isolation a déjà été abordée en long et en large dans pas mal d'endroits et que la perte par le fond du capteur vaut en moyenne le 5ème de la perte par le verre, et que c'est donc de l'acharnement thérapeuthique que de vouloir isoler plus que raisonnable le fond du capteur.

Nous utilisons 5cm de laine de pierre de type Flumroc type 3 ou équivalent depuis des années et c'est très bien. Elles tiennent la température et ne dégagent pas de solvants.

Une fois de plus, nous rendons attentif au malheur qui pourraient frapper tous ceux qui se prennent pour des génies et tentent de réinventer la poudre. Dernièrement, quelqu'un qui se prenait pour un tel génie n'a pas voulu suivre nos directives et a mis du pawatex en lieu et place de la laine de pierre, parce dans sa tête de mystique la laine de pierre c'était vilain caca et le pawatex gentil écolo. Et bien le mystique en question a pu s'apercevoir que si le bois c'est gentil écolo, pour en faire du pawatex il faut y mettre des solvants et toutes sortes de produits, lesquels ont vaporisé et sont venus crépir le verre du capteur à la première surchauffe. Ce fut à la dure que le mystique appris la différence entre la mystique et la pratique, vu qu'il a du démonter son champ et changer tous les verres. On peut espérer que ca lui servira de leçon et que la prochaine fois il se dira que si des gens qui font des installations depuis 15 ans disent quelque chose, c'est qu'il doit y avoir une vague raison. Et encore heureux pour notre mystique que notre système soit intégralement démontable.

Car j'aime à imaginer comment ca aurait été cool avec des capteurs boites fermés du marché à 3m2 l'unité. Je dois avouer que je regrette qu'ils n'ait pas du se coltiner à les descendre sur le dos ou alors douiller un max le bras élévateur pour faire de même.

Car quelque part je me dis qu'être trop bon avec les créatures, ça n'aide pas la sélection naturelle.

A bon entendeur

Le Nain dans les Tuyaux

Ecobilans_isolations_de_facade.pdf

GS20_note_produits_minces_reflechissants.pdf



> Répondre à ce message     > Revenir à la page 5


Messages sur le même sujet de discussion
Isolation à couches minces Posté par domi le 08.09.2005 08:16:34
  Isolation à couches minces Posté par Service technique Sebasol VD le 09.09.2005 21:29:50
    Isolation à couches minces Posté par phb le 29.01.2008 09:15:33
    Isolation à couches minces Posté par Jean-Philippe le 15.03.2006 11:59:57
      Isolation à couches minces Posté par Service Technique Sebasol VD le 15.03.2006 22:14:10
        Isolation à couches minces Posté par Jean-Philippe le 17.03.2006 08:05:35
          Isolation à couches minces Posté par Patrick le 18.03.2006 20:36:59
            Isolation à couches minces Posté par Service Technique Sebasol VD le 20.03.2006 09:55:04

Copyright © 2022 Sebasol. All rights reserved.